Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

18 août 2006

Philippe Rahmy : Un portrait de la douleur

"Mouvement par la fin, titre du livre, mouvement à rebours de l'écriture qui commence avec l'instant de la mort pour remonter le cours de l'éclat et de l'éclatement d'un corps harcelé par les attaques d'un mal inflexible. Mouvement par la fin, une fin de non-recevoir qui, s'écrivant, se donne et se projette, appréhendant l'issue que le mouvement appelle en la révoquant - et dont il procède par le "par" qui l'enjambe et qui la dénie. […] Notes d'un journal anachronique, échardes arrachées au corps souffrant, étincelles... [Lire la suite]
Posté par inulation à 17:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2006

Hommage à Philippe Rahmy

Hommage à Philippe Rahmy La douleur est un cristal qui s'étiole dans l'hiver du corpsqui se ramasse et affole le chemin des mots Joindre les mains dans des doigts disparus en une nuit de maiUne chambre aggripée aux portes du soirquand le vent se pendait aux rideaux la fatalité d'être encore en vie sous le drapoù les démons s'agitent et qu'ils mordent  à la fibre  Se mouvoir en dehors de soi quand un courant d'air traverse  le peu de charpente qui restedans un éclat de verre Souffrir ses mots pour faire... [Lire la suite]
Posté par inulation à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]