Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

23 août 2006

Abécédaire

Absence : Cruel défaut de (présence), anfractuosité dans une existence poreuse, exposée à la perte, "oeuvre" de ceux qui nous font douloureusement défaut, suscitant le sentiment d’être en défaut d’une partie de soi, creusement silencieux par ceux-là qui sont partis, nous "ont quittés", nous laissant ici-là dans la hantise de leur voix, sensation de l’ablatif, d’un vol et d’un rapt, d’une absolue privation, d’une aberration logique excitant un imaginaire qui se perd, dérouté en ses propres méandres, errant, «... [Lire la suite]
Posté par inulation à 15:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 août 2006

Corrida et chorégraphie

La corrida répond à des règles extrêmement précises qui, même quand elles ont été apprises dans la plus pure orthodoxie, ne peuvent prétendre élever à la compréhension de ce qu'il en est de cet art, car la question fondamentale est de savoir ce qu’il faut regarder. Cette phrase dans son apparente simplicité ouvre une myriade de paradoxes : où doit se destiner le regard quand on sait par ailleurs que la corrida est multiple, puisqu'il n'existe que des corridas, et qu'il serait vain , voire prétentieux d'envisager une ontologie de... [Lire la suite]
Posté par inulation à 01:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]