Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

24 mai 2007

Magritte ou comment passer d'un référentiel à un autre

Magritte___ClairvoyanceMagitte, Clairvoyance

Everything that's visible hides quelque chose d'autre that is visible.

We see the world comme s'il était outside ourselves,

when, actually, nous en avons une représentation in our heads.

Thrust from the earth jusqu'au soleil, un arbre est une image standing for a kind of joy. To comprehend that image we must be quite still, tout comme cet arbre. When we move, it is the tree that becomes the spectator.

In this picture, who is the spectator : le galet, son exacte représentation en oiseau ou le peintre qui semble absorbé par le galbe parfait de la pierre ? 

And what about the chair ?

Posté par inulation à 23:03 - ex-position - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Pff, c'est pas un galet Amel, c'est un oeuf, ça explique qu'il peinde un canard.

    Posté par marie, 25 mai 2007 à 17:47
  • ben zut !

    j'ai cru que c'était une poule

    Posté par amel, 26 mai 2007 à 01:52

Poster un commentaire