Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

19 mai 2008

La porte sur le toit se referme....

Ce blog a vécu son temps, je remercie tous ceux et toutes celles qui lui ont donné ce bel élan. Aujourd'hui, beaucoup de lecteurs ne s'y retrouvent plus : les catégories par trop sujectives déroutent et handicapent sa lisibilité. Seul un oeil neuf ne pouvait que me le faire remarquer, ne parvenant pas à se véhiculer dans déroutant bric à brac, et pour reprendre les mots de P.P. le moqueur : entre pagaie et pagaille.

Il ne sera pas pour autant supprimé en attendant de trouver une autre porte...

Encore merci !

Posté par inulation à 16:46 - L'air du temps - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Phoenix

    Pagaille, pagaie, pas gai...

    Où vais-je désormais trouver du beau, frais du jour, à peine sec...? Car c'était ça, Amel... du beau intelligent, du beau qui signifie... Pas du "bon sens", bien mieux, infiniment mieux, du "beau sens"!

    Des cendres rougeoyantes...

    Amitié

    Posté par PPle Moqueur, 19 mai 2008 à 21:27
  • Je te suivrai à la trace!

    Ne manque pas de rallumer le feu ailleurs...
    Que la Lumière, chère à tous les créateurs baigne tes pas et la prunelle de ton coeur...

    Posté par too banal, 21 mai 2008 à 00:26
  • Il est souhaitable

    de ne pas supprimer le contenu de ton blog: ça fait partie de ton histoire propre et de celle de tes visiteurs et commentateurs. Bon début de semaine lumineuse et chal-heureuse!

    Posté par too banal, 10 novembre 2014 à 16:41

Poster un commentaire