Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

19 mai 2008

La porte sur le toit se referme....

Ce blog a vécu son temps, je remercie tous ceux et toutes celles qui lui ont donné ce bel élan. Aujourd'hui, beaucoup de lecteurs ne s'y retrouvent plus : les catégories par trop sujectives déroutent et handicapent sa lisibilité. Seul un oeil neuf ne pouvait que me le faire remarquer, ne parvenant pas à se véhiculer dans déroutant bric à brac, et pour reprendre les mots de P.P. le moqueur : entre pagaie et pagaille. Il ne sera pas pour autant supprimé en attendant de trouver une autre porte... Encore merci !
Posté par inulation à 16:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 mars 2008

Penta-expo

les 26 et 27 avril prochains, L'EsPacE du BelVédèrE expose les 5 artistes qui sont intervenus dans la Champignonnière ouverte à cette occasion. L'Espace du Belvédère fête également ses 5 ans.Cette exposition-événement, organisée par l'association: "Le Belvédère", réunira les 5 artistes pendant le week-end de 13H à 20H (ouvert au public, entrée libre). Visite de la champignonnière, entrée: 3 € ANTONELLA BUSSANICH (artiste-vidéaste)AMEL ZMERLI (peintre)CHRISTOPHE MASSÉ (peintre et... [Lire la suite]
Posté par inulation à 14:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 mars 2008

Le Belvédère fête ses 5 ans

les 26 et 27 avril prochains, L'EsPacE du BelVédèrE expose les 5 artistes qui sont intervenus dans la Champignonnière ouverte à cette occasion. L'Espace du Belvédère fête également ses 5 ans. Cette exposition-événement, organisée par l'association: "Le Belvédère", réunira les 5 artistes pendant le week-end de 11H à 23H (ouvert au public, entrée libre). Hors cette date, l'entrée sera de 3 euros. ANTONELLA BUSSANICH (artiste-vidéaste)AMEL ZMERLI (peintre)CHRISTOPHE MASSÉ (peintre et écrivain)ALAIN... [Lire la suite]
Posté par inulation à 18:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
24 février 2008

Vlaminck : un fauve en liberté

La touche est vive comme fraîchement sortie du tube, souvent elle ondule, épaisse comme une veine à fleur de peau, haute en couleurs, audacieuse, ainsi Vlaminck commence-t-il sa carrière de peintre dans une explosion de couleurs pures. Le musée du Luxembourg à Paris lui consacre une exposition à l'intitulé  en forme de question : Vlaminck, un instinct fauve? Le fauvisme qui n'est pas une école, plutôt un courant dans lequel se reconnaissent quelques peintres en rupture avec l'impressionnisme. Cet instinct fauve veut rappeler que... [Lire la suite]
Posté par inulation à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2008

Frago pour les intimes Part I

http://www.culturespaces.com/Bande_annonce/fragonard.html Libre, libertin ou libertaire ? Ce qui frappe chez ce peintre affranchi de l'Académie, c'est cette fraîcheur doublée d'une incroyable virtuosité. Ces deux qualités réunies sont souvent prometteuses quand, au contraire, la seule virtuosité tend à agacer. Rappel historique : Très tôt François Boucher découvre chez le jeune Fragonard des aptitudes exceptionnelles qui lui valent de remporter le concours de Rome en 1752. Il restera en Italie trois ans, années décisives si... [Lire la suite]
Posté par inulation à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2008

It was...

Oscar Peterson Trio-Blues in Bb-1961envoyé par redhotjazz
Posté par inulation à 22:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 décembre 2007

Les éventails de Manolo Valdès

Quelques traits comme dessinés au compas et cet éventail ouvert comme un livre justement, sur une page de l'histoire de la peinture réécrite, le détail d'un tableau que nous pouvons identifier au premier coup d'oeil. Klein, Fernand Léger, Matisse,... sont tous logés là dans cette figure, désobjectivée ou réobjectivée ? La ligne se veut courbe, et les courbes se recoupent en des points stratégiques visant à donner de l'épaisseur à ce qui est plat. L'éventail mord sur le noir buste et "prend le pas" sur le visage... [Lire la suite]
Posté par inulation à 01:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 novembre 2007

Alberto Part II

Travailler en pétrissant ses propres doutes du bout des doigts, comme s'il fallait les entretenir pour reculer l'horizon d'une possible certitude. Giacometti, on le sait, avait choisi la sculpture parce qu'il "n'y comprenait rien", qu'il ne parvenait pas à voir les choses, cette volonté opiniâtre d'y comprendre quelque chose, cet entêtement, tout son geste en est imprégné : on le voit presser la glaise sans discontinuer, discuter avec son invité sans jamais s'interrompre, l'éprouvant jusqu'à ce que la forme soit... [Lire la suite]
Posté par inulation à 14:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 novembre 2007

Giacometti sculpte ses interrogations

On se souvient de cette célèbre photo d'Alberto Giacometti prise par Cartier-Bresson, rue d’Alésia : celle de la silhouette d'un homme enfoncé dans son vieux pardessus ; tel un spectre dans une nuit en plein jour, une énigme s'avance vers nous. Au premier plan, un arbre fend l'espace dans toute sa hauteur renforçant le sentiment de fragilité de cette présence, Giacometti reconnaîtra plus tard : “Je me suis senti comme un chien alors j’ai fait cette sculpture”. Cette sculpture, c'est celle de ce chien d'une inquiétante... [Lire la suite]
Posté par inulation à 17:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 octobre 2007

Courbet au Grand Palais

Gustave Courbet (1819-1877) est au Grand Palais. La polémique (vaine) autour de la prétendue lourdeur de sa peinture : exaltation de chairs opulentes, surcharge de la matière-couleur, n'a plus cours depuis longtemps. La question est ailleurs car Rubens, pour ne citer que lui, nous avait déjà habitués aux rondeurs soulignées de ses nus, à cette explosion de délicatesse et de sensualité. La critique en réalité porte davantage sur la maturité de ces nus marqués par le passage du temps, l'effroi que peut provoquer la vérité toute nue du... [Lire la suite]
Posté par inulation à 14:47 - - Commentaires [9] - Permalien [#]