Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

01 février 2007

Le vent souffle rose

Le vent souffle rose et cela chiffonne le ciel harnaché à ses bleus et ses blancs, un peu. Les nuages sont confondus devant tant de délicatesse. On les savait gourmands en indigo mais ce rose flambant neuf a balayé les ombres mélancoliques enfermées dans ces noirs un peu bistres. Ils vont se laisser gagnés par ce nouveau printemps, avec un fond de nostalgie pour ces arches vénitiens, francs, brossés à grands volets, sans préciosité, un ciel, ma foi ! Devant ce rose inattendu, qui adoucit le paysage, ils ne peuvent résister qu'un peu.... [Lire la suite]
Posté par inulation à 01:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2007

G. Genette, Bardadrac

G. Genette, Bardadrac Parution Information publiée le samedi 6 mai 2006 par Arnauld Welfringer Gérard Genette, BardadracSeuil, coll. "Fiction & cie"21,90 €Le mot de l'éditeur:Un Gérard Genette inattendu, plein d'humour, qui regarde son passé et son époque avec tendresse et lucidité. "Bardadrac", c'est le mot-chimère jadis inventé par une de ses amies pour désigner le fouillis de son grand sac à main. Autant dire qu'on trouve de tout dans ce livre : réflexions sur la société contemporaine, ses... [Lire la suite]
Posté par inulation à 04:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2006

M comme matière

Matière "Ce qui est créé par l'esprit est plus vivant que la matière."Baudelaire (Charles)"Pour que la matière ait tant de pouvoir, il faut qu'elle contienne un esprit."Flaubert (Gustave) "La matière est réelle parce qu'elle est une expression de l'esprit."Proust (Marcel) Trois sentences qui donnent matière à réflexion...
Posté par inulation à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2006

La métalepse, figure à la fiction : interview avec G. Genette

La métalepse. De la figure à la fiction Entretien avec Gérard Genette Ancien Directeur de recherches à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Gérard Genette est l'auteur de nombreuses publications en poétique, esthétique et narratologie. Son dernier livre, Métalepse. De la figure à la fiction (Éditions du Seuil, 2004), représente une réflexion sur un procédé rhétorique déjà annexé par l’auteur à la théorie narrative, tout en explorant les manifestations de ce procédé dans des formes de représentation artistique autre... [Lire la suite]
Posté par inulation à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2006

Atelier Henri Bouchard

AZ Atelier Bouchard, il suffit de sonner : on vous ouvre...
Posté par inulation à 01:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2006

Ah les shadoks...

Copyright : Les devises shadok
Posté par inulation à 17:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 octobre 2006

notion d'amphi

Amphibologie, notion d'une notion dont il est difficile de faire le tour malgré ce qu'elle exhibe d'entrée... amphi. Il faut avoir mis le pied de ce théâtre antique et fou sur la musique des Doors, dévaler la pente jusqu'au choeur pour essayer de lui faire dire dans une voix off tout ce qu'il tait... le choeur n'intervient que comme une sorte de rumeur dont on sait qu'elle prend feu à la moindre éteincelle, mais l'amphibologie nous ôte tout effet, il faut éteindre la stéréo et grimper page après page la Critique de la raison pure... [Lire la suite]
Posté par inulation à 11:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 octobre 2006

Mots du jour

Rateau : tracer de courts sillons à l'aube              Rongeur d'épaves précoce Ratelier : Coopérative de rongeurs où le bois est scié de se voir baguette en un laps de dent
Posté par inulation à 02:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2006

Abécédaire

Absence : Cruel défaut de (présence), anfractuosité dans une existence poreuse, exposée à la perte, "oeuvre" de ceux qui nous font douloureusement défaut, suscitant le sentiment d’être en défaut d’une partie de soi, creusement silencieux par ceux-là qui sont partis, nous "ont quittés", nous laissant ici-là dans la hantise de leur voix, sensation de l’ablatif, d’un vol et d’un rapt, d’une absolue privation, d’une aberration logique excitant un imaginaire qui se perd, dérouté en ses propres méandres, errant, «... [Lire la suite]
Posté par inulation à 15:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]