Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

07 février 2007

Le peintre aux rétines malades

Le peintre aux rétines malades a su mieux que les autres désarçonner le plan, celui de l'eau, du toit, de la table aux compotiers, usant du pinceau comme d'une truelle, maçonnant des nappes sans les nettoyer de ses gris importuns, des plissures désordonnées, cela se gâte sur la table et les fruits encore verts n'ont pas froid aux yeux... tout cela n'est pas fait pour plaire, ni pour mettre a priori en vitrine ou en appétit... ça chamboule le paysage ces masses mal dégrossies, et pourtant tout est peigné à... [Lire la suite]
Posté par inulation à 22:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 février 2007

Tristan Tzara sans ponctuation

Extrait de L'homme approximatif de Tristan Tzara I dimanche lourd couvercle sur le bouillonnement du sanghebdomadaire poids accroupi sur ses musclestombé à l'intérieur de soi-même retrouvéles cloches sonnent sans raison et nous aussisonnez cloches sans raison et nous aussinous nous réjouirons au bruit des chaînesque nous ferons sonner en nous avec les clochesquel est ce langage qui nous fouette nous sursautons dans la lumièrenos nerfs sont des fouets entre les mains du tempset le doute vient avec une seule aile... [Lire la suite]
Posté par inulation à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2007

"Lettre du plus haut toit..."

"Lettre         du plus haut du toit tel le trépan d'une goutte d'eau innombrable et la même                 ivre de soi        ivre se son frappement minuscule et forant dans la tête des galeries étourdissantes comme une volière où les nombres       ont cadenassé ses rivales un blason nu scelle la fin de l'édification enchevêtreé propos tardif    ... [Lire la suite]
Posté par inulation à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2007

Posté par inulation à 03:54 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 février 2007

Signes Swingués

AZ
Posté par inulation à 03:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 février 2007

Jacques Dupin chez lui

Jacques Dupin est l'invité d'honneur de sa ville natale, Privas, qui organise, grâce au concours de la Revue faire-part (qui lui consacrera son numéro 20/21 du mois de mars) et du théâtre de Privas, une manifestation de grande envergure en présence du poète-écrivain lui-même :  cet événement prévoit des expositions de peintures qui rassembleront des oeuvres d'Adami, Alechinsky, Giacometti, Hélénon, Klapheck, Mirò, Tápies, Tintaud, Ubac,…, un colloque, ainsi que des lectures pendant toute la période du 27 février au 24 mars 2007. ... [Lire la suite]
Posté par inulation à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2007

Weboscopemesure d'audience, statistiques, ROI Classement des meilleurs sites et positionnement
Posté par inulation à 20:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2007

Le consumérisme...

   Le désespoir, seule école du bonheur.                                                       Par Robert Redeker Site : Traversées philosophiques           "C’est quand les circonstances incitent, raisonnablement, à désespérer de tout, à mourir de désespoir, que l’heure d’être heureux... [Lire la suite]
Posté par inulation à 03:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 février 2007

Signes en mouvement

AZ
Posté par inulation à 02:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 février 2007

Morandi : un songe de matière tremblée

Morandi explore la matière jusque dans la plus fine craquelure, qu'il suit comme une coulure du temps. Avec lui on se met à aimer la porosité des choses, leur usure, leurs accidents : celles de ses vases fragiles illuminant l'espace comme les flammes voluptueuses d'une chandelle, toujours au bord de l'extinction pour renaître fortifiée. Ses natures mortes sont des rêves de matière nue, d'une vibrante blancheur : des songes de terre dans une lumière d'hiver. Des effluves de lumière s'échappent en délicates corolles de pervenche, tandis... [Lire la suite]
Posté par inulation à 02:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]