Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

24 janvier 2008

Les enfants s'amusent...

"Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu plus avant de renvoyer les images". Jean Cocteau"Un roman est un miroir qui se promène sur une grande route." Stendhal
Posté par inulation à 12:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]

23 janvier 2008

Quand les enfants s'amusent...

Posté par inulation à 17:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 janvier 2008

Bleu

A gauche du ciel, une fenêtre bleue. Les persiennes se renvoient dos à dos l'âpreté du monde. Mais il y a ce bleu qui occupe la fenêtre comme la paupière de l'infini. Le peintre retient l'oeil orageux sur sa palette en feu. A gauche du ciel, les becs grossiers ont noirci le tableau. Pour sceller ce bleu, il le marie à d'autres et il les fait danser au-dessus de sa tête.
Posté par inulation à 16:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 janvier 2008

az
Posté par inulation à 14:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 janvier 2008

Bleu

La mer, dentellière aux griffes acérées, égratigne son bleu de travail, mais le bleu boit du bleu et lèche les rivages, rien ni personne ne parviendra à fissurer sa mémoire. La dentellière s'acharne et se tue à la tache. Mer d'huile ne connaît pas le cauchemar des nuits blanches, les vagues iront rêver ailleurs leur part de jeu. Quelques fois, la mémoire s'agrippe aux récifs, cela saigne un peu dans les artères bleues, les récits de marins remontent à la surface comme un miroir d'écumes qui veut faire une farce. 
Posté par inulation à 15:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 janvier 2008

Sous nos pieds

az
Posté par inulation à 13:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 janvier 2008

Pliures

az
Posté par inulation à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2008

Variation

Un peu de bleu dans le silence du matin pour que les mots s'aèrent. Un peu de silence dans le bleu des mots pour qu'ils volent d'eux-mêmes. Un peu de matin dans le bleu du silence pour commencer la journée.
Posté par inulation à 11:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 janvier 2008

Qu'on se le dise

Béatrice Bonhomme et Jean-Paul Louis dédient un site au poète Pierre Jean Jouve. Ce projet naissant, annoncent-ils, "ne bénéficie que de moyens techniques limités." Toute contribution extérieure est bienvenue, les thèses, les critiques, les notes de lecture, etc. Les textes proposés ne doivent pas excéder les 15 pages et "il faudra  obligatoirement qu'ils soient inédits, libres de droits et corrigés très soigneusement par vos soins, prêts à être mis en ligne en l'état." Le comité de rédaction se prononcera... [Lire la suite]
Posté par inulation à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2008

Parenthèse

Le Bleu de cobalt a bien travaillé aujourd'hui, le cobalt surtout, qui appartient aux métaux de transition. Et pour cause, les poutres de mon voisin qui lui tenaient lieu de tonnelles, nostalgie d'un Midi azul ultramarina, se sont couchées, sabordées par un vent qui a soufflé de tout son soûl, pendant que le bleu, lui, dormait... de tout son saoul. J'en déduis que lorsque le bleu s'éclipse, il y a de l'agitation dans l'air. Ainsi le veut le subjectivisme de Hume auquel plus personne ne souscrit. Ce pauvre voisin qui ne pouvait... [Lire la suite]
Posté par inulation à 00:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]