Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

15 novembre 2006

Sur quelque 70 autoportraits...

Frida au miroir brise le masque qui ét(r)eint le visage de sa lumière, une opulente nature (en)serre les contours d'un corps qu'elle porte beau sans indignation, son regard ne fane que l'insolence mondaine de qui silence le monde tel qu'il est, les larges feuilles pulpeuses caressant la peau d'ébène de Frida Khalo et le malheur combattu dès son berceau.... dans une toute sensuelle délectation. D.R. et Collect. privées
Posté par inulation à 21:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 novembre 2006

Dans ma veine à Frida Kahlo

Corps d'aumône au lever intrépide ce fut à la seconde même le corps élevé dans sa difformité le miroir épuisant le regard qui cherche à reconquérir un fragment de soie qu’elle recoud furieusement Frida, point par point en signe de je crois sa douleur qui ne l'atteint pas c'est la sienne et plus encore la mort attendra immobilisée au pied de son lit en ses extrémités atrophiées frais baiser d'oubli qui décrit un chapelet de ronces et d'épines enroulé comme un collier de fleurs... [Lire la suite]
Posté par inulation à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2006

La veine d'Alejandra coule dans celle de Frida

Dans la même veine d'Alejandra... de la part de Too que je remercie ! Copyright : collect. particulières Tu choisis l'endroit de la blessureoù nous parlons notre silence.Tu fais de ma viecette cérémonie trop pure.(Aube)Nu, révant d'une nuit solaire.J'ai enduré des jours de bête.Le vent et la pluie m'effacèrentcomme un feu, comme un poèmeécrit sur un mur.Tu couvres la fissure avec un chant.Tu grandis dans l'obscurité comme une noyée.O redouble les chants sur la fissure, la fêlure, la déchirure.Non le poème de ton absence,rien... [Lire la suite]
Posté par inulation à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2006

De la part de l'oeil....

   De la part de Photo oeil, des vers aux yeux ouverts Menues fleurs... 5pour une minute de viebrève et unique aux yeux ouvertsune minute où l'on verraitdans le cerveau de menues fleursdansant comme des mots dans la bouche d'un muet13expliquer avec des mots de ce mondequ'un bateau est parti de moi en m'emportant15Troublant de me déshabituerde l'heure où je suis née.Troublant de ne plus jouermon rôle de fraîche arrivée.18semblable au poème informédu silence des chosestu parles pour ne pas me voir30dans la cage du... [Lire la suite]
Posté par inulation à 02:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 novembre 2006

regard chauve

Ces grands yeux toujours brumeux ; en clair, j'y voyais du blanc en neige un rien de vaporeux et de mousseux un regard dégarni comme un siège le regard chauve des raseurs de première. Qui voudrez se lover dans ce regard-là de toute façon on s'y perdrait comme un cheveu dans la soupe au choux ou au navet réchauffée au poil pour avoir le vent en poupe
Posté par inulation à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2006

Des textes à écouter....

André Masson, Picto, D.R Archivox : des textes dits par des vox connues... c'est sur http://www.archivox.com/ Préparez vos écouteurs... O-O°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Posté par inulation à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2006

Frida la passion des fibres

Copyright ; collecion d'un privé D.R. Frida de la racine du front au duvet sa pintura se couvre de chaleur un pelage enveloppe ses secrets elle a le regard des observateurs qui déniaise la réalité celle que l'on se construit sans aspérités ni accrocs et qui nous survit sans le regard de Frida Khalo Frida of the root of the face to the sleeping bag her pintura covers heat a peeling wraps as deep secrets she had the glance fulgurant of the observers who déniaise realitad ... [Lire la suite]
Posté par inulation à 13:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 novembre 2006

Olivier Deck scrute Les yeux noirs

Olivier Deck, Les yeux noirs,  Editions Verdier, sept. 2006 Consulter son site : carnetaurin http://carnetaurin.canalblog.com/ Quelques éléments Olivier Deck est né dans les Pyrénées Atlantiques. Du "balcon" de sa ville natale, l'on peut apercevoir les contre-forts des Pyrénées et l'au-delà du désir ! L'Aragon est de l'autre côté, il suffit de passer l'un des cols et l'autre versant nous est offert : San Juan de la Pena... Pau rime avec Henri... [Lire la suite]
Posté par inulation à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2006

D.R. le 17 septembre 1924 Frida Kahlo in a streetcar crash faillit loose her vida, no sueno just an arm elephanto Frida's paintings are telling her realitad sans artifice gravity se fâche a vivant nightmare like a metallique dog traversa her back last lombaires fractured, leg broyée, entrailles opened éventrée she was seriously dammaged death sitting on her bed she builted a chevalet a mirror rematar el mouvamente in order to find the right position to draw she put her... [Lire la suite]
Posté par inulation à 11:57 - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 novembre 2006

Posté par inulation à 02:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]