Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

13 octobre 2006

Meci

Michaux m'a convaincue, en feuilletant une revue, les images se sont calmées : la métamorphose est miraculeuse tant elle est simple, mais il fallait y penser ! Dans un froissement de feuilles inopiné, une "gerbe" de fruits rétrogadant la photo aux couleurs pourtant intenses et fauves à quelque chose de bien moins "fort" que cette montagne de fruits, m'a redonné l'appêtit des mots et puis devant tant de sincères soucis à l'égard de ma simple personne, je retrouve le sourire, la preuve, Desproges est sur ma table de... [Lire la suite]
Posté par inulation à 21:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 octobre 2006

Le feu des mots

Pour ceux et celles qui aiment feu DESPROGES suivre.......... http://www.desproges.fr/
Posté par inulation à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2006

site en sursis

le biog sera provisoirement fermé ou définitivement... Mercci à ceux qui venaient presque quotidiennement...
Posté par inulation à 14:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
11 octobre 2006

Robert Rauschenberg à Beaubourg, tantan!!!

Robert Rauschenberg va faire du bruit à Beaubourg, il ne peut d'ailleurs en être autrement puisque Rauschenberg appartient à ce mouvement d'Art du bruit qui explore le langage figuré de notre quotidien contemporain de consommateur. Héritier direct des dadaïstes, il "combine" des annonces avec des empaquetages de produits, des photographies de personnalités de son "milieu", des microfilms, des pièces de bois rapportées, et comme on n'a rien inventé depuis pour tenir ensemble tous ces objets de récupérations de... [Lire la suite]
Posté par inulation à 03:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2006

Double oups

Double excuse : In memoriam renommé Sperenza, la mise en lien était actualisée mais pas le nom du site... En revanche, Chris reste toujours Chris et je maintiens que le travail de damiers est une magnifique réussite, surtout si vous aimez : "Le baiser" (détail)1905Huile sur toile © Osterreichisches Museum für  Angewandte Kunst Vienne Son art monumental de l'ornement, de la stylisation lui valut d'être qualifié par ses contemporains de décorateur, il ne fut reconnu peintre que peu de temps avant sa mort... [Lire la suite]
Posté par inulation à 00:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 octobre 2006

Toile en archipel

Les yeux se noient, les membres se défont, de grandes coulées de chairs bleues comme des papillons de nuit se collent, il a plu des pétales et des ailes majeures sur le corps, lavis de baisers, destin turbulent dans un rose infiniment, une toile se lève en archipel comme des vers continents de sommeil, un enfant assis en rond dans la couleur matricielle...                      Copyright: A.Z.
Posté par inulation à 23:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 octobre 2006

In memoriam strikes again

D.R., V., Femme écrivant une lettre... à Chris In memoriam, le site, a grandi en beauté, enluminé par les ores, de petits carrés taillés dans le tableau indiquent les liens, on retourne les cartes et le hasard est heureux... C'est bô!
Posté par inulation à 13:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 octobre 2006

Jeu de l'oie à deux -

Entre toi et moi, une mince et coupe-hante cloison qui serait pour chaque-un signe d'horizon une trame de soi-e dans l'en-fer de l'autre une blondeur en d-épi-t de l'aime rôde dans le val du poète un enfant dort-mais la lune dardait des épis trop fort en mai un trou de vert-dure s'était creusé entre toi et moi dans notre par-oie de jet deux cases en avant une partie sans haut-vent pour protéger tu-moi est
Posté par inulation à 12:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 octobre 2006

notion d'amphi

Amphibologie, notion d'une notion dont il est difficile de faire le tour malgré ce qu'elle exhibe d'entrée... amphi. Il faut avoir mis le pied de ce théâtre antique et fou sur la musique des Doors, dévaler la pente jusqu'au choeur pour essayer de lui faire dire dans une voix off tout ce qu'il tait... le choeur n'intervient que comme une sorte de rumeur dont on sait qu'elle prend feu à la moindre éteincelle, mais l'amphibologie nous ôte tout effet, il faut éteindre la stéréo et grimper page après page la Critique de la raison pure... [Lire la suite]
Posté par inulation à 11:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 octobre 2006

Lettre n°21 de François BON

lettre n° 21 Vous êtes 260 à recevoir cette lettre, bienvenue aux nouveaux. le livre et Internet Est-ce que le site Internet d'un auteur peut s'assimiler à composer soi-même son Pléiade d'oeuvres complètes, incluant journal, articles, et tout le soubassement des livres? Dans le bousculement actuel, et il est sauvage, du monde de l'édition, toujours l'étonnement que les auteurs se tiennent aussi massivement à distance d'un outil où pourtant la langue est encore le vecteur, avec une effectivité qu'on peut concevoir comme... [Lire la suite]
Posté par inulation à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]