Battants sur le toit

Peintures en bâtiment et peintures sans tuiles, poésies par la fenêtre et proses sur le toit, les deux pouvant se retrouver en faisant école... buissonnière, musiques de chambre et de cour, fenêtres ouvertes sur toutes les portées... danses sur le fil

14 mai 2008

Parallèle géant;-) avec ce qui précède

Posté par inulation à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2008

Couleurs

Certaines couleurs me rattrapent, je les croyais diluées, elles continuent leur travail souterrain, un peu comme des fils qui assurent le maillage de certains romans, ou la trame de certains films (l'explosion des rouges chez Antonioni, qui renvoient au dripping de Pollock...). La terra cota dans Nostalgia du maître Tarkovski, les délavés sur un sol gris, d'un gris intense, intensifié par des couleurs qui nagent... Le vert aussi, ce vert de la fraîcheur de l'aube. Ces teintes de gris qui font la beauté épurée des... [Lire la suite]
Posté par inulation à 00:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 juin 2007

Michaux vs AZ

H.Michaux AZ
Posté par inulation à 17:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
30 janvier 2007

Duo à cordes

Posté par inulation à 01:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 janvier 2007

"je peux bien vous avouer que je cherche toujours"

...depuis quelques jours je cherchais une réponse au geste de De Staël, le texte est devenu illisible, à moi-même opaque, et  "interrogeant' mes visiteurs du soir (http://www.dialogus2.org/CHARR/nicolasdestael.html), je tombe tête la première sur : Bonjour, Quel est votre tableau préféré de Nicolas de Staël, et pourquoi? Y a-t-il une concordance entre vos démarches artistiques respectives? Comprenez-vous son suicide? Merci de vos réponses éclairées. Une fidèle admiratrice. René... [Lire la suite]
Posté par inulation à 22:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 janvier 2007

Lignes de fuite hongroises

Exposition photo : Lignes de fuite hongroises se tient au musée Ernst de Budapestn jusqu'au 17 janvier 2007; puis s'en ira à l'hôtel de ville de Pécs dans le sud de la Hongrie jusqu'à la fin mars. www.ernstmuzeum.hu Robert Capa, Gyula Halász dit «Brassaï», Martin Munkácsi et László Moholy-Nagy n'avaient jamais exposé ensemble : le musée Ernst de Budapest a rassemblé 250 clichés datant du début du siècle jusqu'aux années 70. Ces artistes hongrois ont effectivement pris la fuite tous les cinq, quittant leur... [Lire la suite]
Posté par inulation à 04:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 décembre 2006

Bacon-Caravage Caravage-Bacon

Düsseldorf rayonnait par la qualité de l'enseignement de son Ecole des beaux-arts par pendant près de deux siècles. Ses galeries d'art contemporain avaient barre sur ses cousines de Cologne. Mais depuis la chute du mur, la ville de Berlin ­s'est imposée avec autorité, en quelques années, comme l'une des capitale de l'art contemporain, plus dynamique, voire remuante au regard de Düsseldorf, jugée désormais cossue et "ronronnante",  mais elle tente de reprendre ses droits par son récent Art Forum, contribuant à... [Lire la suite]
Posté par inulation à 06:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2006

Un hiver orange et une rose des sables

Il y avait une rose. Une rose à deux tiges. Une rose rose. Andalouse peut-être. Ou venant de Blida. Une rose d'hier. Une rose sans pourquoi. Une rose de voyage. Une rose de demain. Une rose pendue au heurtoir de la porte qui ouvre sur le jardin et sur la rue peut-être. Une rose de naguère. Qu'on aurait arrachée d'un album, d'un bréviaire. Une rose comme celle-là ne s'arrache pas. C'est une rose de Blida qui n'appartient qu'à soi. Une rose de personne. Elle est partout chez soi. L’orange tout aussi bien. On sait qui mangera l’autre.... [Lire la suite]
Posté par inulation à 01:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2006

« La poésie doit être faite par tous. Non par un. »

Jacques Sivan a publié Le corps-bibliothèque dans la revue Mettray du nom de la tristement célèbre colonie, sur laquelle je reviendrai, en attendant voici un texte que j'aurai voulu écrire, Rimbaud-Lautréamont m'ayant accompagnée et détournée d'un présent audacieux, il ne faisait beau que grâce eux! Je remercie de le cipM de Marseille d'avoir mis ce texte à notre disposition... Bonne lecture! (Remise en forme du texte à 00:30) Jacques Sivanle corps-bib liothèqueune bibliothéconomie de la langue"La poésie... [Lire la suite]
Posté par inulation à 21:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 décembre 2006

Louise et Nora

Copyright : AZ Elles sont inséparables, et viennent de réussir leur salto arrière, sur leur visage, on lit la félicité!
Posté par inulation à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]